Les professeurs et la technologie

Qui n’a jamais eu un professeur qui ne savait pas faire fonctionner un magnétoscope ou un lecteur dvd pour lire une vidéo pédagogique?
Je ne sais pas pour vous mais tous mes professeurs, je dis bien tous, que j’ai eu durant ma scolarité ne savait pas faire fonctionner un magnétoscope ou un lecteur dvd.
Est-ce une maladie, un handicap de la télécommande ou des boutons des appareils qui sont quand même explicites? Comme un professeur qui n’arrive pas à lire une vidéo alors qu’il faut juste appuyer sur le bouton « play », là il faut me dire quelle est la difficulté.
C’est un grand mystère que j’aimerai bien résoudre!
Je suppose que la technologie les a rattrapé! Comme bon nombre de personnes sont handicapés avec les ordinateurs. L’âge sans doute donc.
Ou autre chose?
Ceux qui ont eu des professeurs qui savaient faire marché ces appareils doivent être hors du commun ou de jeunes professeurs (et encore…).
En parlant d’âge, il y a aussi l’âge des appareils qui sont souvent très très, voir très très très très […] très très très très vieux. Alors pour les faire fonctionner là ça devient encore plus compliqué pour les enseignants!
A la fac, cela commence à revenir à la normale. Des enseignants ont même des sites Internet (ô miracle!).
Ne passent-ils pas de formation pour utiliser les appareils? Ils devraient en faire. Cela ferait gagner du temps aux professeurs qui sont toujours en retard sur leur programme.
Pour les [rares] visiteurs, j’aimerai bien avoir une remontée de leur expérience.

4 Comments

  1. Expldrrrr, wué c’est vrai XD

    Tout mes profs savaient po se servir d’un magnétoscope ou d’un projecteur o__o Y’avait toujorus un élève pour aider 😀 haha, j’avais jamais tilté, c’en est devenu normal dans ma tete XD

    Nat

  2. ah oui, je m’en étais aussi aperçue! heureusement, il y a toujours une bonne âme charitable pour voler au secours du prof qui commence à perdre patience avec tous ces boutons auxquels il ne comprend rien…mdr!!!

  3. J’ai vu que tu avais été recalé à Paris Diderot ? Je me demande comme c’est possible, vu que c’est une Fac. Peut-être par rapport au dossier de « pré-inscription » ? En fait j’ai moi-même été admise et je trouve ça assez étrange… Même si l’avis est défavorable tu peux quand même y aller ! En plus d’après ce que tu décris de l’INALCO, une LLCE Japonais à Paris Diderot se déroule à peu près pareil, notamment avec une remise à niveau intensive pendant une pré-rentrée de deux semaines. En tout cas je te souhaite bien du courage pour ton apprentissage du Japonais !

  4. Je ne sais pas moi-même précisément. Le problème c’est qu’on est pas inscrit sur les listes de la fac et sur celles des professeurs (ce qui posent problème enfin ici à l’INALCO). Donc je ne pourrais assisté qu’aux cours d’amphi et je ne pourrais pas aller aux partiels. Donc voila, c’est très spécial pour la filière japonais. D’ailleurs il y aura des pré-requis pour la nouvelle rentrée 2008 pour aller à l’INALCO dans la filière japonais. A voir sur le site de la fac.
    Mais finalement je suis très content de l’INALCO 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.