Paris Manga 8ème édition

Commençons par cette première journée dans cette convention où je ne suis allé malheureusement qu’une fois précédemment.
Pensant qu’il y aurait beaucoup de monde assez tôt au défilé de Cosplay, je décide de commencer par un aperçu de tous les stands assez rapidement. Puis direction la scène principale. Bon ce n’est pas la scène principale de la Japan Expo mais quand même bien adaptée pour la taille de la convention. D’ailleurs cette fois, c’est tout l’espace Champerret qui est réquisitionné soit environ 10 000m². J’arrive donc et m’installe pendant le Kokôku : le jeu des pubs japonaises présenté par l’association Bulle Japon.  Assez drôle de voir les pubs nippones, étant habitué je m’en lasse pas.
Comme d’habitude dans les conventions, tous les programmes commencent presque en retard.
Ensuite arrive le mini concert de HITT. Un chanteur que j’ai trouvé un brin narcissique, surtout dans les paroles et que l’on peut deviner par sa tenue en scène. La musique est écoutable mais mes oreilles n’en sont pas ressorties fan.
Enfin arrive le Cosplay qui commence par l’individuel suivi des groupes.
Les résultats du concours cosplay peuvent être consultables sur le site de l’association Sohei qui a présenté et organisé le défilé.
En fin de journée, j’ai vu Jeremy Bulloch (Boba Fett) et David Prowse (Dark Vador) à leur stand pour les autographes. Ils n’avaient pas beaucoup de visiteurs. De plus leurs autographes étaient payants, à croire que c’est une manie du côté de la science-fiction quand on se rappelle du peu de visiteur pour les deux acteurs de Battlestar Galactica à la Japan Expo 2009.
Et oui comme à cette dernière, il y a maintenant de plus en plus d’espace pour l’univers de la science-fiction. A voir si cela est intelligent de le faire en même temps qu’un évènement à la base réalisé pour la culture japonaise.

J’arrive quand même à me lever pour aller au cosplay du dimanche.
Juste avant ce dernier on a droit au karaoké. Et c’est là où j’ai eu dans la tête pendant plus d’une journée la chanson d’un générique de Beck, « Hit in the USA » des Beat Crusaders. Deux chansons ont remporté la palme de celles les plus chantées par le public, la chanson du générique Denver le dernier dinosaure et celle de Pokemon. Comme quoi le public est resté un grand enfant, même s’il y avait beaucoup de jeunes et que ce n’était pas de leur génération.

Le cosplay groupe passe avant les individuels pour changer un peu.
Globalement, de bon voir très bon cosplays. On retiendra de bonnes prestations qui ont dû demander beaucoup de répétitions comme les groupes musicaux de High School Musical et News.
Tous les cosplayeurs ont droit à mon admiration pour une autre chose que leur travail, c’est de porter leur costume par la chaleur qu’il faisait dans la convention. C’était assez horrible surtout dans certaines zones, il faudrait qu’ils poussent un peu plus sur la ventilation vu le monde qu’il y avait.

Pensée personnelle de fin : finalement je préfère emmener mon appareil photo que ma caméra, le traitement vidéo prenant plus de temps. En plus je n’aime pas retoucher les photos, ou alors très légèrement pour les flous et contre jours et autres petits défauts (lorsque j’arrive à les corriger…).
Vous pourrez voir le résultat qui pour moi n’est pas à la hauteur de mes attentes. J’ai encore de gros progrès à faire avec un reflex numérique.
La galerie c’est par ici.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.