Chibi Japan Expo 2009

Ce W.E. s’est tenu Chibi Japan Expo à Montreuil. C’est la première fois que je vais à cette édition de la Japan Expo en région parisienne. Je n’y suis allé que pendant les journées de vendredi et dimanche, ratant de ce fait la journée où il y avait le groupe musical Hangry&Angry.

Le vendredi, ce qui me choque à mon arrivée c’est à quel point la ville de Montreuil est moche ! Juste à côté de l’événement, il  y avait une décharge ou plutôt un mini-bidonville. Ca ne fait pas très classe et c’est très en contraste avec les fastes qui se passent juste a proximité.

Evidemment je suis arrivé en retard et du coup je me retrouve tout au fond de la salle quand le cosplay commence. D’habitude je viens en avance pour avoir une bonne place, mais là c’était raté. Je n’ai pas eu de photos des prestations sur scène des cosplayeurs. Je me décide alors à aller au 1er étage de la convention, lieu où il y avait le plus de cosplayeurs. D’ailleurs c’était assez bien organisé, au rez-de-chaussée se trouvaient tous les stands des boutiques, alors qu’au 1er étage se trouvaient les stands des fanzines, associations et jeux vidéos. Je suis plus resté à cet étage qu’à l’autre du coup.

Dimanche cette fois-ci je viens vraiment en avance, avec 5h de sommeil dans la tête, un peu trop même vu les personnes présentes dans la file d’attente. Ce n’est pas grave j’ai une bonne place pour les shows de la journée.

On commence avec l’association DoReMi, qui reprend des chansons d’animés et de jeux vidéos. Ulysse reviennnntttt … hum pardon. On se laisse aller avec les musiques de notre enfance.

Ensuite on a le droit à une présentation de Koto et Tsuzumi avec Fumie Hihara et Jinya Imai. Ils ont essayé de reprendre des chansons françaises et de les adapter, le résultat est à la fois impressionnant et drôle. Ils seront en tournée en France d’après ce que j’ai compris.

Pendant ces 2 premiers shows, ce que j’ai remarqué c’est comment certains photographes se mettent devant la scène sans se soucier des spectateurs juste derrière.

Enfin arrive le cosplay. Les photographes ne bougent plus dans tous les sens et restent à leur place.
J’ai bien aimé le groupe avec la musique avec des sons de windows assez original. J’ai même été étonné d’entendre du Apocalyptica lors d’une prestation, groupe pas très connu mais assez génial. D’autres devrait un minimum investir pour faire sortir une bande son de qualité correcte, mais il est vrai que c’est toujours ça le cosplay, faire avec ce qu’on a. On retrouve encore une fois des cosplays portés lors de précédentes conventions, comme le Paris Manga de cette année. En plus des habitués qu’on reconnait rapidement, cela fait toujours plaisir de voir qu’il y a toujours de nouveaux cosplayeurs qui s’inscrivent pour les prestations sur scène. On a eu droit à la roue de la part de quelques cosplayeuses, encore ! La mode n’est pas encore passée chez quelques uns, surtout que des fois ça rend mal dans la prestation.

On notera le fait qu’il n’y ai pas eu d’espace pour le cosplay libre. Aucun vestiaire et pas de scène comme à la Japan Expo de cet été. Du coup je comprends un peu la frustration des cosplayeurs hors concours qui devaient se changer dans d’autres endroits, comme des toilettes toujours pas très propres. D’ailleurs c’est moi où les hommes ne savent pas uriner correctement ou bouchent exprès les W.C. pour qu’il n’y en ai que 2 d’utilisables au final ? Bref du coup il n’y avait que le stand Kawaii Attitude où les cosplayeurs pouvaient passer pour se faire prendre en photo, et d’autres petits coins de la convention.

Vous pensiez vous en être débarrassé et non ! Les Free Huggers sont toujours là, près à sauter au cou de toute personne qui se promène dans les allées. Mais maintenant on a le droit à toutes les déclinaisons, comme « Free Sex », et d’autres messages sur pancarte. Tout cela montre bien l’âge et l’attitude très puéril de ceux qui se baladent avec ces pancartes.

Sinon globalement je ne me suis pas amélioré en photo. Après m’être énervé sur le reflex numérique, je l’ai mis en mode automatique… Faudra que je voie sur le net s’il y a des conseils pour les prises de vue en intérieur et faible éclairage, j’ai beaucoup de mal encore dans ce type d’environnement. Même si la pratique est ce qu’il y a de mieux je pense. A vous de juger, la galerie c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.