Japan Expo – 10 ans !

  • Jeudi 2 juillet

1er jour… et y’a déjà beaucoup de monde ! Je ne m’y attendais pas pour un jeudi, même si c’est les vacances pour la majorité des enfants et étudiants. Au niveau de la file d’attente, cette année c’était un cauchemar ! Les organisateurs ont vraiment mal réaliser leur boulot ici. L’année dernière j’ai attendu à peine 30 minutes avant de rentrer dans l’expo. Cette année j’ai fais la queue pendant 2h ! En plus, avec la chaleur, c’était assez horrible et il y avait plus de malaises que les années précédentes. Quid du changement ? Je ne sais pas ce qu’ils ont fait mais un point qui bloque sans doute, c’est seulement 5 personnes pour valider les billets de l’expo pour ceux qui avaient réserver leurs billets. Les autres visiteurs ayant le même nombre de personnes pour ce travail à ce que j’ai pu remarquer.
En plus de la chaleur, il y avait trop de jolies fill… oups je m’égare ! …
Je reprends. Concernant les exposants j’ai déjà fait le tour des boutiques, je passerais au reste les jours suivants. Ce sont presque toutes les mêmes que l’année dernière. On ne se sent pas dépayser vu le peu de changements. Même les stands de certains grands éditeurs sont restés identiques. D’un côté ça permet de faire un rush si on sait ce que l’on veut acheter. L’aspect commercial ne bouge pas d’un poil par rapport aux années précédentes.
Dès mon arrivé j’ai remarqué qu’il y avais toujours autant de gens avec des panneaux de type “Free hug”, “Free kiss », etc… C’est comme les gens qui crient “la roue, la roue” pendant le festival. On se demande comment ça ne devient pas “has been”. Il y avait d’ailleurs dans un coin un stand anti-Free hugs.
Vu l’arrivé de CLAMP prévu pour le lendemain, on voit leurs œuvres un peu partout en gros en large et en travers. Code Geass ayant une bonne part. C’est dommage je n’ai pas trouvé beaucoup de poster ou de statuette concernant cet animé.
Pendant le défilé de cosplay, le public n’a pas changé. Il demande toujours la roue pendant tout le long du show. Un peu lourd des fois d’ailleurs mais on fait avec. Celui qui a remporter l’applaudimètre est un cosplay assez impressionnant. Il a eu la 1ère place au concours. D’ailleurs il a eu plus de cosplay imposant que d’habitude, avec de nombreux mecha. Je pleins les pauvres cosplayeurs dans leur costume avec cette chaleur. Pour les photos, je remercierais mon voisin de chaise qui a laissé sa place pour que je puisse avoir un angle de vue direct sur la scène. D’ailleurs, j’ai pu enfin apprécier les joies d’un reflex numérique en ayant pris celui de mes parents (ninja!) … De l’indulgence sur les photos, c’est la 1ère fois que j’utilise un reflex numérique et je n’utilise pas encore Photoshop ou The Gimp.
Pour finir j’ai explosé ma carte bleue encore une fois, ça n’arrive que tous les ans après tout !
Shopping : Naruto T41 et 42, Dogs – Bullets & Carnage T3, Hokuto No Ken T7, T8 et T9, Claymore T14, Young GTO T30, Suzuka T12, Artbook Code Geass, Poster Fate / Stay Night Saber Lily.

  • Vendredi 3 juillet

Nouvelle journée, et il faut m’expliquer pourquoi je n’ai attendu que moins de 20 minutes pour pouvoir rentrer dans la Japan Expo alors qu’il y avait tout autant de monde, voir plus ! D’après les commentaires sur Internet, j’ai vu qu’ils avaient ouvert les portes un peu plus tôt pour éviter d’avoir autant de malaises, cela ne faisant pas plaisir à ceux qui avait payer en plus pour avoir des billets premium coupe-files.
Je commence par faire le tour du coin jeux vidéos. On retrouve un espace oldies comme à son habitude. Mais aussi les nouveautés. L’incontournable DDR est présent pour faire suer les joueurs les plus assidus et courageux par cette chaleur. J’ai pu jouer aux démos de Final Fantasy : Dissidia et Soul Calibur IV pour PSP. Et ça promet ! Ils seront sur ma liste d’achat à leur sortie.
Juste à côté il y a le coin des jeux de rôles. Des maquettes, des stands d’airsoft, des armures dont celle du roi liche de World of Warcraft.
On retrouve aussi Star Wars et Stargate. La porte des étoiles en grandeur nature et un snowspeeder grandeur nature lui aussi avec la possibilité de se mettre dans le cockpit.
Au détour je vois en dédicace Jamie Bamber et Kandyse McClure, acteurs de Battlestar Galactica. Grosse surprise leurs dédicaces sont payantes ! Il fallait donc fournir 20 € en plus ! Il n’était pas très étonnant de voir la file d’attente… vide !
Comme d’habitude pendant les dédicaces et les conférences, les photos amateurs ne sont pas autorisées. A part le sésame du “pass press” faut pas s’attendre à pouvoir prendre en photo les invités.
Je vois pas l’heure et j’oublie d’aller au défilé jeunes créateurs, tant pis pour moi. D’ailleurs je le paye par une mauvaise place pour prendre les photos.
Je passe donc directement au défilé cosplay. Je ne l’avais pas précisé mais maintenant les cosplays individuels, groupes et création personnelles sont maintenant mélangés.
Ensuite le Cosplay CLAMP. Ces dernières sont le jury ! Evidemment les photos des CLAMP ne sont pas autorisées pour les spectateurs. Beaucoup de Tsubasa Reservoir Chronicles et des Sakura en veux-tu en voila ! J’ai été déçu sur une seule chose : il n’y avait pas assez de cosplay de Code Geass ! Sinon ces cosplays étaient très bien réalisés et avaient un niveau un peu plus supérieur aux autres présentés lors des précédents défilés. De même que leur prestation sur scène. Mais il y avait une présélection pour pouvoir participer à ce défilé.
Les vainqueurs fondent en larme, pas très étonnant quand même. Etre devant les CLAMP et recevoir des cadeaux de leur part en main propre ça n’arrive pas tous les jours ! Et surtout pouvoir leur faire la bise et même des accolades !
Elles ont tenu a ajouté un prix spécial, un prix coup de cœur. Qui n’a pas vraiment étonné vu aussi.
Tous les évènements de cosplay ont commencé en retard, du coup j’ai rater le concert de GARI. Et il ne refait pas de  concert les jours d’après, donc un peu triste.
Plus de 820 Photos prisent en 2 jours ! Vous verrez que j’en aurais effacer plus de 300. Ca doit être les joies du reflex numérique.
Aujourd’hui pas d’achat à part mon sandwich, je me suis calmé un peu sur le portefeuille.

  • Samedi 4 juillet

Grève du RER B. Donc pas de Japan Expo pour moi. Je n’ai pas eu envie de passer 5h au total de ma journée dans les transports avec la chaleur et le tout en étant compresser pour y aller. Merci à la RATP de faire grève pour… rien ! Ca va changer beaucoup de chose de faire ça après chaque agression. En plus aujourd’hui, il y a les départs en vacances, un concert de David Guetta au Stade de France, d’autres festivals, etc… Bref bientôt un agent de sécurité avec chaque conducteur de RER, ça sera le top !
Donc rater le défilé Laforet Harakuju, Kanon Wakeshima, le World Cosplay Summit et surtout la conférence CLAMP. Là c’est moi qui est envie d’agresser les conducteurs du RER B mais restons zen.

  • Dimanche 5 juillet

Dernier jour ! Il faut en profiter ! J’ai mis à peine 20 minutes pour rentrer comme vendredi.
Encore une fois les animations dans la salle principale ont commencé en retard.
On commence par le Quiz du chaos qui est animé par la Flander’s company. Surtout du grand délire pendant ce Quizz. L’équipe des blaireaux (3 garcons) contre l’équipe des Zéro (3 filles) se sont affrontés sur des questions concernant les mangas et animés. Les blaireaux ont fini par gagner.
Ensuite est arrivé un défilé de cosplay avec comme musique de fond des génériques d’animé qui ont bercé notre enfance joué par Pen of Chaos.
On enchaîne ensuite avec le défilé de cosplay spécial 10 ans de la Japan Expo. On en revoit d’ailleurs certains qui sont passés les jours précédents. Avant le passage de chaque personne, on a droit à une rétrospective de leurs cosplay des années précédentes. On ne peut être qu’admiratif sur le travail accompli et l’évolution de certains avec les années.
Avec le retard de ces animations j’ai raté le concert de Kanon Wakeshima. Encore déçu, au final cette année je n’aurai pas vu de concert. J’espère qu’ils feront des efforts l’année prochaine ou ils pourraient décaler certaines horaires.
Au niveau des dédicaces, cette année je n’en ai eu aucune. Quand j’ai vu les queues pour certaines et les dédicaces payantes ça ma décourager.
Je me promène au niveau des stands amateurs et jeunes créateurs. Cet espace s’agrandit lui aussi même s’il y a moins de personnes dans ces allées que dans les autres espaces.
Cette année il faudra bien dire qu’on a eu plus d’exposant venant directement du Japon et c’est tant mieux pour avoir un contact plus direct avec le pays et voir un aspect culturel un peu plus intéressant.
Et avant de partir j’ai décidé de m’acheter des soupes instantanée japonaise, même si au final je peux en acheter à l’épicerie Japonaise à Paris. Mais le prix ne m’a pas paru énorme, pour 1 € on a un sachet de soupe instantanée ! Je regarderais combien ça coûte à l’épicerie par curiosité.
Concernant l’aspect culinaire on retrouve un stand pour manger des espèces de boulette avec du poulpe, des crevettes ou du poisson dedans. Désolé je n’ai pas retenu le nom exact, je me promènerais avec un calepin la prochaine fois. Quoi que je suis déjà assez chargé comme ça.
Pour finir, une petite vidéo de la journée, je ramènerai mon caméscope la prochaine fois pour une vidéo de meilleure qualité. Oui je vais finir avec un sac à dos de 10kg.

Je dis au revoir à la Japan Expo 2009 et je me prépare à affronter le RER B encore bondé.

> La galerie ici <

One thought on “Japan Expo – 10 ans !

  1. Oh punaise! La longueur de l'article :s
    Bon pour le début c'est sympa d'avoir un témoignage. L'expo en devient plus concrète pour ceux qui habitent loin 🙂

    Je ne suis plus sur fb mais à la prochaine sur msn!

    Sylviane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.