Retour sur la bêta de Final Fantasy XIV Online


Préparez l’artillerie lourde ! Avant toute chose si vous voulez acquérir Final Fantasy XIV Online, vérifier bien que vous avez le PC équipé pour (configuration recommandée, pas configuration minimum). Pour cela, vous pouvez télécharger le benchmark sur le site de Square Enix. http://www.finalfantasyxiv.com/media/benchmark/na/
Avec mon PC qui date de 2007 (Cf. ma configuration), je me retrouve avec un score assez pitoyable de 416 !

Donc le jeu était presque injouable, même en configuration minimum. J’ai pu faire ce que je pouvais avec même pas 5 IPS
Car oui quand même le jeu est magnifique, encore plus beau qu’Aion (techniquement parlant, le style étant différent). Sur ce que j’ai pu faire avec mon pauvre PC à la traîne est assez dépaysant face aux autres MMORPG que j’ai pu prendre en main.
Le jeu est conçu de base pour être jouer à la manette, c’est le premier sentiment qui m’est apparu. J’ai eu la plus grande difficulté pour cibler un ennemi rien qu’avec la souris, l’utilisation de la touche changement de cible est obligatoire.
De plus, après avoir attaqué le ciblage n’est pas persistant, du coup pour chaque sort lancé vous devez choisir la cible. Donc au final on se retrouve avec un combat au tour par tour comme dans un FF classique sur console. Si vous avez une manette pour PC, n’hésitez pas à l’utiliser.
Pour continuer sur la lourdeur de certaines actions, il faut passer par le menu pour interagir avec un objet. Et ces menus… il n’y a pas plus fourni.
En restant dans la jouabilité, il est impossible de sauter ! Je n’ai pas vu si on pouvait nager. Le seul jeux multi joueur en ligne sur lequel j’avais vu ça était Guild Wars. Même dans Aion, la capacité à nager va être introduite dans un patch futur.
Sur la navigation et l’orientation, le plan de la carte est tronqué, je n’ai pas pu avoir d’indications sur les autres zones que j’ai pourtant bien visité auparavant.
Pour finir avec la technique, le jeu était pas très stable et plantait (Win Vista SP2), souvent capricieux et surtout il n’aime pas les retours Windows.

La création d’un perso est moins complète que celle d’Aion si on fait la comparaison. Mais elle est quand même assez développée et on aura droit aux aspects “classiques” du visage à modifier, c’est à dire menton, nez, yeux, pilosité, etc…
Il y a un peu beaucoup de classe à mon goût. Il y en a 18 au total divisées en 4 disciplines.
Moi-même j’ai pu tester un Occultiste, un lanceur de sort.

Je ne m’étendrais pas sur le background qui m’a l’air conséquent pour un début. Vous débarquerez dans une des grandes villes dès le début dans le continent d’Eorzéa.

Oubliez les quêtes, on parle ici de mandat de guilde. C’est quasiment la même chose. Vous avez même un timer pour les réaliser.

Pour finir sur un point positif, la musique est digne des autres épisodes de FF sur console. Et vous ne serez pas déçu puisque c’est Nobuo Uematsu qui est le compositeur !

Vous pouvez avoir un aperçu de la beauté et la jolie musique du jeu avec cette vidéo :

J’adore le thème principal !

Leur abonnement est un peu spécial, vous payez pour les services de base (9,99 € par mois, dégressif en fonction de la durée de l’abonnement choisi) mais vous payez en plus pour chaque personnage que vous créez (3 € par mois).

Mon propre avis est d’attendre la version PS3, attendu pour mars 2011 et optimisé pour cette dernière (enfin je l’espère).
D’ailleurs cet avis n’est valable que jusqu’à la dernière version de la bêta, en espérant que les acheteurs ne seront pas déçus par rapport à ce que j’ai pu voir. J’ai préféré aussi m’attarder sur l’expérience que j’ai vécu. Pour le reste vous trouverez les infos plus détaillées sur les sites suivants :
http://eu.finalfantasyxiv.com/fr/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Final_Fantasy_XIV

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.